?!

?!

Ene Adixkideari ...

Il y a peu de fougères roussies au soleil‚
Dévoilant un beau cèpe noir‚ fièrement dressé

Peu de bosquets épineux‚ à flanc de montagne‚
D’où s’extirpe à grand fracas la Bécasse furtive

Peu de lieux, que nous n’ayions visités ensemble.

Désormais, je sais que ta présence discrète
Continuera à m’accompagner, bienveillante.

Comme toujours‚ dans une communion silencieuse,
Je partagerai avec Toi, tous mes émois.

Ez adiorik, Adixkidea.

Ez adiorik ...

  Béc@notes :  Copyright © 2009 Club National des Bécassiers 
A mon Ami ...